Enquête citoyenne avallonnais

Enquête citoyenne avallonnais

Nota : les références Insee évoquées dans les analyses ci-après, sont celles de la communauté de communes Avallon-Vézelay-Morvan.

Qui sommes-nous ?

Nous sommes un groupe d’amis habitant l’Avallonnais, le Nord Morvan plus précisément, entre Marrault, Domecy-sur-Cure, Avallon, Saint-Germain-des-champs, Bessy-sur-Cure et Saulieu.

 

Certains sont arrivés dans le Morvan depuis peu, d’autres sont là depuis toujours. Nous vivons, travaillons ou faisons de la musique ici, nos enfants jouent ensemble.

 

Nous discutons beaucoup et nous arrivons tous au même constat : nous aimons vivre ici, mais nous nous retrouvons parfois confrontés aux mêmes difficultés pour avoir un rendez-vous avec un médecin, prendre un train en gare d’Avallon, ou subir les fermetures des commerces et des entreprises, entre autres.

 

Les élections régionales approchant, nous avons donc eu l’idée de créer une enquête citoyenne afin de mieux connaître notre territoire et ses habitants, et d’alerter les différents candidats aux élections sur ces thématiques qui nous concernent tous.

 

Outre leur diffusion sur ce site, les résultats de l’enquête sont également en cours de diffusion auprès des candidats aux élections régionales et départementales pour les aider à mieux comprendre la vie et les attentes des habitants du territoire.

 

Si nous avons chacun nos opinions politiques au sein de notre groupe, nous nous rejoignons pour mener une action citoyenne, indépendante de tout parti politique. Nous souhaitons simplement ouvrir le dialogue, susciter le débat, créer du lien.

 

Nous remercions toutes les personnes qui ont bien voulu prendre le temps de répondre à cette enquête.

Quelques comparaisons

Il nous a semblé pertinent d’introduire notre enquête citoyenne par une présentation rapide de ce pays vallonné qui est le nôtre. Pour cela il y a bien sûr notre expérience vécue d’habitants de l’Avallonnais Nord-Morvan, mais également les études de l’INSEE. Publiquement accessibles, elles sont utiles pour appréhender la réalité locale, et plus encore pour la comparer avec la situation à l’échelle nationale.

 

Ainsi, la communauté de communes d’Avallon-Vézelay-Morvan abrite des populations en moyenne plus âgées que celles du reste de la France. Il y avait lors du recensement de 2017 quelques 14% de moins de 15 ans dans notre communauté de communes, contre 18% en France. Pour les plus de 75 ans, nous en comptons presque 13% ici, contre 9% au niveau national. À noter que ce sont les jeunes adultes de 20 à 24 ans qui sont sous-représentés localement. En particulier les jeunes femmes qui, plus nombreuses à faire des études, quittent davantage la région que les jeunes hommes. Et ce ne sont au total que 26% des 18-24 ans qui sont scolarisés sur notre territoire, à comparer aux 52% de la moyenne nationale.

 

On peut comprendre en partie le départ des jeunes comme une conséquence de l’absence d’université, ce qui paraît normal pour une petite ville comme Avallon, mais cet exode témoigne aussi d’une crise du marché de l’emploi local. En effet, celui-ci ne cesse de se réduire, en particulier du fait de la désindustrialisation, dont la fermeture de l’usine SKF annoncée pour fin 2022 n’est que le dernier exemple en date. Le pourcentage de cadres travaillant sur le territoire a chuté de 14% entre 2007 et 2017 pendant que celui des employés explosait de plus de 70%, soit 20 points de plus que pour l’évolution du reste de la France. Quant à la part des CDD, elle est ici légèrement plus élevée que dans le reste de la France.

 

A l’image de la population, le parc immobilier est également vieillissant : 36% des logements de la communauté de communes ont été achevés avant 1919, contre seulement 13% à l’échelle française. 

Malgré ce tableau un peu sombre, qui est au fond celui de bon nombre de zones rurales de la “diagonale du vide”, l’Avallonnais se démarque cependant par une certaine attractivité touristique. Si près de 20% des résidences d’ici sont secondaires contre moins de 10% en moyenne en France, depuis le début de la pandémie en 2020, nous observons, sans pour autant pouvoir le chiffrer précisément à ce jour, l’arrivée de nouveaux habitants à l’année sur le territoire.

Méthodologie

Nous avons d’abord diffusé notre questionnaire auprès de nos réseaux respectifs, puis sur les sites d’information locale comme valleeducousin.fr, yonnelautre.fr, et enfin dans le journal quotidien local L’Yonne Républicaine. Nous avons aussi collecté quelques questionnaires sur les marchés, ainsi que sur les parkings des supermarchés. Au total, ce sont 339 personnes qui ont répondu à l’enquête.

Nous ne sommes ni sociologues ni statisticiens, et nous sommes conscients des limites de notre enquête, dans la mesure où toutes les classes sociales ne sont pas représentées à parts égales dans le panel. Tout ce travail a été fait de manière bénévole, sans moyen financier (on n’est pas l’INSEE !), mais avec rigueur et sincérité.

Si vous souhaitez nous envoyer des retours après votre lecture des résultats de l’enquête, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse mail suivante: EnqueteCitoyenneAvallonnais@protonmail.com